picto-facebookpicto-twitter

ACVG

Anciens Combattants et Victimes de Guerre

ACVG

Contact

Jean QUIGNON
Président de la section
05 61 82 03 75

ACVG

Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Peu après les premiers combats de la grande guerre, les rescapés du front se rassemblent, las d’attendre les secours pécuniaires. C’est ainsi qu’en 1915-1916 se fondent des « associations de mutilés et réformés ».

Peu à peu, ces associations se regroupent. Le 11 novembre 1917, à Paris, se tient le 1er congrès de l’Union Fédérale (UF) : des bases sont jetées, des principes sont définis, des dirigeants se révèlent, « laissant au vestiaire » leurs convictions diverses pour ne penser qu’à la défense des victimes de la guerre. À Lyon, en février 1918, c’est le succès ! « L’Union Fédérale des associations françaises de blessés, mutilés, réformés, anciens combattants de la grande guerre, veuves, orphelins et ascendants » prend officiellement naissance. Elle devient en 1936 : « Union Fédérale des Associations Françaises d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre et des Jeunesses de l’Union Fédérale ». En effet, poursuivant son oeuvre en faveur du civisme, l’U.F. a fondé des groupements de jeunes.

L’U.F. a été reconnue d’utilité publique par décret en date du 25 juin 1952.

Voici quelques avancées que le monde combattant doit à l’Union Fédérale :

  • Le droit de réparation,
  • Les soins gratuits aux invalides pensionnés,
  • La loi des pensions d’invalidité,
  • L’emploi obligatoire des mutilés et veuves de guerre,
  • La rééducation des invalides,
  • La législation des pensions,
  • La refonte de l’Office National des mutilés et victimes de guerre,
  • Les barèmes d’invalidité,
  • Le droit au travail des veuves,
  • La refonte du Code de justice militaire,
  • Les maisons de retraites et foyers pour les combattants,
  • Le droit et la retraite des combattants,
  • L’accueil des combattants d’Afrique du Nord au sein de l’Union
  • Fédérale…

Adhésion et tarifs

10 € par an